mercredi 13 juin 2012

A vos Gelati

Le thermomètre est parfois trompeur, mais à en juger par la luminosité à 21h quand vous sortez du boulot / resto / ciné et aux suppléments minceur qui fleurissent dans les kiosques à journaux, l’été n’est pas loin !
Et qui dit été, dit la grande saison des glaces !

Pour moi, il y a 2 types des glaces (je mets délibérément de côté les glaces Nestlé du supermarché que je n’aime pas et la boule de glace vanille qu’on t’amène sur ta part de tarte tatin au restaurant, que j’ai toujours trouvée incongrue, préférant s’il faut choisir une cuillère de crème fraiche bien épaisse) : les glaces américaines dans les pots en cartons cylindriques et les glaces en cornet que l’on achète chez le glacier.

Les premières sont totalement addictives (ah, la Ben & Jerry’s cookie dough …) et ont comme un goût d’interdit : dévorées à même le pot, avant le film au cinéma, en attendant toute la soirée que le téléphone sonne, elles ont aussi le goût sordide des samedi soir de prépa, où je comblais mon manque de repères et mes angoisses à coup de cuillères à soupe dans le pot familial. Il faut dire que ces glaces vivent dans l’ombre : on les mange honteusement le soir, ce ne sont pas des glaces dont on se vante, ce sont des glaces qui laissent un goût de malaise le lendemain matin (rapport à la taille des pots …?).

 
Les secondes, au contraire, sont lumineuses : elles ont un goût de plage, de sortie en bateau, de feux d’artifice du 14 juillet ! Elles ont un goût de conquête : comment faire pour payer et tenir son cornet en même temps ? Ça commence toujours pareil, on lèche autour pour gouter, éviter que cela ne coule partout, fondre les parfums ensemble … ou pas ! Je n’ai jamais compris les gens qui prennent des pots chez le glacier : pourquoi prendre une cuillère lorsque l’on peut utiliser sa langue et ses doigts ? et puis le petit pot en plastique de couleur, en plus d’être toujours très laid, prive du plaisir non négligeable de croquer le cornet !

Lâchez donc Ben et Jerry pour entamer l’été avec un gelato fior di latte !

NB : quand je pense que certains n’aiment pas les glaces … j’ai jamais compris !

3 commentaires:

  1. Quant à moi, je n'aime que les glaces italiennes mangées en Italie. C'est mon idée du luxe.

    RépondreSupprimer
  2. On savait bien que tu avais un truc pour les italiens !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.